Comment habiller bébé pour le printemps ?

En avril, ne te découvre pas d’un fil. En mai, fais ce qu’il te plaît. Au printemps, le temps est parfois capricieux et il peut être compliqué de trouver le juste équilibre pour habiller son bébé sans qu’il n’ait trop chaud ou froid.

 

Le body : partout, tout le temps.

Comme souvent, le body est votre meilleur allié en gardant le ventre de bébé au chaud tout en l’aidant à réguler sa température.

Ce vêtement présente également l’avantage de se décliner en plusieurs coupes. Au printemps (et en été) il est donc facile d’adapter facilement la longueur des manches à la météo ou au moment de la journée : à manches courtes pour les beaux jours, longues lorsque les journées se rafraîchissent.

De même, il est également possible d’adapter le tissu à l’effet recherché. Par exemple, le coton est une matière naturelle, douce et respirante très appréciée par les parents, mais il existe aussi des bodies en matières thermiques ou dans des tissus techniques spécialement pensés pour garder vos enfants au sec.

 

Le choix des tenues de ville.

Le printemps est le moment idéal pour se faire plaisir avec les tenues de bébé. Chez Beebody, on à un faible pour :

Les pulls à capuches, ou fameux “sweat”, confortables et qui tiendront vos bébés au chaud sans avoir à mettre de manteau ! En plus, les sweats en coton sont - comme les bodies - respirants et permettent d’absorber la transpiration éventuelle des enfants.

Les petits cardigans, très mignons et surtout pratiques avec son ouverture à l’avant pour s’enfiler et s’enlever en un claquement de doigts lorsque les températures varient.

Mais attention : si le sweat tient votre enfant au chaud, on n’est jamais à l'abri d’un coup de vent ou de quelques gouttes d’eau ! Il peut donc être utile d’avoir toujours un petit manteau imperméable dans son sac pour parer à toutes les éventualités.

 

Attention à couvrir les extrémités.

Pensez à bien couvrir les extrémités de vos enfants lorsque vous sortez, car c’est par là qu’ils peuvent facilement s’enrhumer lorsque les températures sont plus fraîches.

On pensera ainsi à couvrir leurs oreilles avec un bonnet léger, un joli bandeau ou encore une capuche. C’est mignon, pratique et surtout ça permet d’éviter les otites !

Pour les pieds, en plus de les garder au chaud dans la poussette, il est important de ne pas dire adieu trop tôt à vos chaussettes. Habillez bébé avec des chaussettes chaudes sous ses chaussons, chaussures ou bottes (qui seront d’ailleurs très appréciées pour sauter dans les flaques après la pluie).

Pour la nuit, on ne quitte pas son pyjama !

Qu’ils soient une pièce ou non, à boutons ou à fermeture éclair, la #teampyjama ne prend pas de vacances.

Comme pour les bodies, on pensera à adapter le tissu à l’époque de l’année. Si les pyjamas en velours sont particulièrement adaptés lorsque les températures chutent en hiver, il est préférable d’opter pour un pyjama en jersey plus léger pour les beaux jours.

Pour la nuit, il est possible de glisser un body sous le pyjama et d’y ajouter, si besoin, une petite gigoteuse fine, adaptée à l’époque de l’année.

 

Surtout : écoutez bébé !

Une technique souvent pratique est celle de la “couche en plus”, qui consiste à habiller bébé avec une couche en plus que vous. Par exemple, lorsque vous êtes en t-shirt, ajoutez-leur un petit pull.

Enfin, il est important d’écouter son enfant. Les bébés régulent mal leur température et ne peuvent pas parler pour dire s’ils ont chaud ou froid, mais ils savent se faire comprendre ! Il est important de repérer les signaux : des pleurs, une transpiration inhabituelle, un bébé plus irritable… Tous les signes sont bons à prendre pour un bébé à l’aise dans ses habits !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.