Choisir ses couches : couches lavables ou traditionnelles ?

Les couches traditionnelles : pratiques, mais pas vraiment écologiques. 

On connaît tous et toutes les bonnes vieilles couches jetables : on estime qu’un bébé sera changé jusqu’à 5000 fois entre sa naissance et le moment de la propreté. Bien qu'elles soient plutôt pratiques, les couches jetables vendues en France génèrent ainsi près de 750 000 tonnes de déchets tous les ans. 

En plus d'avoir une durée de vie très courtes, ces couches contiennent souvent de nombreuses substances peu enviables selon l’ANSES. On y trouve par exemple des pesticides, du glyphosate et une ribambelle de perturbateurs endocriniens recouverts par du plastique, bref : que du bonheur ! 

Pas de panique, il existe aujourd’hui des solutions plus saines et aussi pratiques pour dormir sur vos deux oreilles : les couches éco-responsables. De plus en plus de marques ont fait le choix de retirer tous les produits risqués (perturbateur endocrinien, produit chimique, allergènes...) ou controversés de leurs couches jetables. 

 

Le grand come back des couches lavables. 

Depuis quelques années, on assiste également au grand retour des couches réutilisables, et comme dirait Maître Yoda : “les couches lavables, tu testeras”.

Ces dernières, souvent en matière textile, peuvent être utilisées après avoir été lavées. En plus d’être (souvent) plus économiques à l’usage, elles permettent surtout de limiter les déchets ménagers et de réduire l’empreinte carbone de vos changes d’environ 40%.

De manière générale, de nombreuses marques surfent sur le grand retour des couches lavables et il est probable qu’une solution adaptée à vos besoins soit déjà sur le marché. 

Mais attention, certaines études soulignent que l’impact écologique des couches lavables peut être similaire à celui des couches jetables selon l'utilisation que l'on en fait, et notamment du lavage

En effet, selon une étude de l’ADEME : 

 “Si les couches lavables présentent un intérêt en termes de réduction des quantités de déchets, elles génèrent aussi des consommations d’eau et d’énergie plus importantes.“

 

 

Ainsi, pour être certain de bien réduire son impact, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie conseille notamment de :

  • Laver les couches à basse température (30°C), ou à 60°C plutôt qu’à 90°C lorsque cela est possible.
  • Laisser les couches sécher à l’air libre plutôt qu’au sèche-linge, très énergivore et qui peut réduire la durée de vie des couches. 
  • Laver les couches dans une machine à laver notée AAA et dans une machine pleine pour réduire l’impact du cycle.

Alors, vous êtes plutôt #teamtraditionnelles ou #lavables4ever ?

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.